Découvrir le Sénégal

Présentation du Sénégal

Le Sénégal est un pays avec une façade maritime, avec de belles plages de sable, 700km sur l’Atlantique qui une superficie de 196 722 km² et comptant une population d’environ 14 500 000 habitants. C’est pays sablonneux et plat, son point culminant est dans son extrême sud-est avec 498m (contrefort du massif du Fouta-Djalon). Il existe plusieurs régions naturelles: la vallée du Sénégal avec ses terres basses, la zone côtière (de Saint-Louis à la Gambie), le bassin arachidier, le Sénégal oriental et la Casamance (au Sud de la Gambie).

La zone côtière Nord est une région de prédilection des palmiers et des cocotiers. On y trouve aussi différentes espèces de plantes herbacées et de graminées. La zone sahélienne est celle des arbres et arbustes épineux. Le Sud de cette zone permet la croissance de l’acacia, du baobab, du bambou et du tamarinier. La zone soudanienne abrite la savane alors que les rivières, les forêts de palmiers à huile foisonnent surtout en Casamance. Le réseau hydrographique du Sénégal se compose de quatre fleuves permanents : le Sénégal (1600 km) qui prend sa source sur les pentes du Fouta-Djalon et se jette dans l’Atlantique à Saint-Louis ; le Saloum qui ne devient un fleuve qu’après avoir rejoint son confluent, le Sine ; la Gambie dont seul le cours supérieur est au Sénégal ; la Casamance qui navigable toute l’année jusqu’au port fluvial de Ziguinchor situé à 60 km de l’estuaire la remontée de la Casamance est l’occasion d’une très belle excursion.

Sa population d’environ 14 500 000 h, se compose de plusieurs ethnies : le groupe Wolof, le groupe Peulh dont les toucouleurs font partie, des Sérères, les Diolas, les Mandingues, les Soninkés et les Bassaris.

Avec plus de 3000 heures d’ensoleillement par an, le Sénégal est l’un des pays les plus ensoleillés au monde. Un climat tropical auquel l’on peut profiter toute l’année. Au niveau du littoral atlantique, les alizés qui soufflent le long de la côte font baisser les températures. A Dakar, la moyenne des maximaux diurnes est de 24°C de janvier à mars et entre 25 et 27°C en avril, mai et décembre. De juin à octobre, les températures atteignent 30°C. Au sud, la période la plus fraîche est de décembre à la mi-février, avec des moyennes diurnes avoisinant 24°C

Le Sénégal bénéficie dans son ensemble d’un climat sec et chaud, sans excès, d’un bout à l’autre de l’année. Les pluies, assez rares et courtes se concentrent essentiellement sur la période de juillet à septembre. Le nombre d’heures d’ensoleillement est parmi les plus élevé du monde.

Le climat se divise en quatre zones :

  • La zone côtière au nord de Dakar où règne une température fraîche, du 15 novembre au 15 mai. La saison des pluies s’étend de juillet à fin juillet.
  • La zone sahélienne : climat chaud et sec. La température connaît en mai, un maximum de 40°C. La saison des pluies y s’étend de juin à octobre.
  • La zone soudanienne : les pluies y sont beaucoup plus abondantes qu’en zone sahélienne et durent parfois deux à trois mois.
  • La zone de la Casamance : avec plus de 90 jours de pluies, la pluviométrie annuelle dépasse 1500 mm. La saison sèche se situe de janvier à mars.

Art & Culture

Pays de tourisme et de découvertes, le Sénégal offre aux visiteurs un dépaysement total grâce à son patrimoine culturel riche et varié et un arrière-pays qui met le touriste en contact avec l’Afrique profonde.

Le Sénégal a très tôt compris le rôle de l’art et de la culture dans le développement. Déjà sous le mandat du Premier Président Léopold Sédar Senghor, un environnement favorable était aménagé pour soutenir les artistes et faire la promotion de tous les métiers de la culture. De plus, un programme cohérent et novateur de développement des industries culturelles est initié. Il concerne le livre, la musique, le théâtre, le cinéma.

Tous les deux ans, un grand rendez-vous international est dédié à l’art et à la culture à travers la tenue à Dakar de la Biennale de l’art africain contemporain. De même la promotion internationale de mode sénégalaise est assurée sous l’impulsion de couturières et stylistes de talent.

La connaissance de la culture du pays passe aussi par la visite des galeries d’art et des musées, des sites architecturaux uniques dont certains sont placé sous la protection de l’UNESCO. C’est le cas du marché Kermel, du Ministère des Affaires étrangères, du marché Sandaga et de la Gare de Dakar. On pourra ainsi apprécier son artisanat et ses peintures sous verre, découvrir les richesses des objets d’art en faisant un tour dans les musées de Dakar et de Saint – Louis.

Artisanat

Sculptures sur ivoire ou bois divers, bijoux en or, argent et bronze (très réputés), objets de vannerie, poteries traditionnelles, maroquinerie (sac, ceinture, portefeuille etc.), cotonnades imprimées tissus de pagnes, boubous brodés, etc., constituent l’essentiel des produits de l’artisanat sénégalais. On les trouve aux marchés ou aux centres d’artisanat de Dakar (Sandaga, Kermel, Tilène et Soumbédioune) de Ziguinchor, de Saint-Louis et de Thiès où on peut visiter particulier la manufacture des Arts Décoratifs (tapisseries de Thiès).

Festivals

Des manifestations culturelles animent le Sénégal tout au long de l’année : la Biennale des Arts et Lettres, le Festival National des Arts et de la Culture, Le Festival de Jazz de Saint-Louis,...

Sports et loisirs

Certaines manifestations sportives comme la lutte traditionnelle et les régates sont très populaires et attirent beaucoup de monde.

Gastronomie

Le visiteur au Sénégal a le loisir, à côté de la cuisine internationale servie dans tous les restaurants, de déguster les spécialités succulentes d’une cuisine riche et recherchée. Il s’agit particulièrement Thièbou Dieune (ou riz au poisson), du Yassa au poulet et au citron, du mafé dont seul le pays a l’art et le secret.